• Nouvelles

    LA COUPE MEURTRIERE – Relecture critique de ses textes

    Temps de lecture : 3 minutes C 44 F LA LECTURE CRITIQUE DE SES TEXTES Chère amie, Lors de notre dernière entrevue au salon du livre de Toulouse, vous m’avez suggéré de vous donner un avis critique sur votre nouvelle intitulée LA COUPE MEURTRIERE. Celle-ci a été écrite au cours de votre formation à l’ELS. La consigne demandait de rédiger une nouvelle de genre dite « noire » dans un maximum de six mille signes. Et ensuite elle pourrait intégrer un recueil de nouvelles de même catégorie. Votre sollicitude me touche et en ma qualité de correcteur et chroniqueur, je vous invite à lire ses quelques remarques qui je n’en doute pas vous…

  • Nouvelles

    FREEDOM FREEDOM

    Temps de lecture : 4 minutes FREEDOM, FREEDOM Fin de soirée du 3 Avril 1968 Memphis – Tennessee – Etats-Unis   –Martin, ce soir ton discours était l’un des meilleurs. Tu as redonné espoir à nos frères noirs ! –Hum, je l’ai ressenti, Ralph ! Depuis le 12 mars début de la grève, j’ai pris conscience que naissait un certain découragement chez nos frères éboueurs ! Je me battrai avec eux pour gagner un meilleur salaire ! J’irai jusqu’au bout pour obtenir un traitement digne d’un être humain ! Sans violence, bien sûr ! –Oui ! Et la négociation doit également porter sur les données climatiques, fit Ralph serrant les poings…

  • Nouvelles

    Le Chêne et le Roseau

    Temps de lecture : 4 minutes « Hé !  Roseau réveille-toi ! «  –Hum ? Quoi ? Quel est cette voix de ténor qui me claironne si tôt ? –Ben ? C’est moi ! Le grand vert feuillu ! Tu sais celui qui te fait de l’ombre ! –Ah ?! Chêne, j’ai mal dormi ! J’ai le cylindre qui tourne encore ! –Tu m’étonnes ! T’es tout abattu et tu piques encore du nez. –J’ai passé une mauvaise nuit. –Ah ! Pour ça, oui ! Tu t’es balloté dans tous les sens. J’ai même cru que tu allais partir sans me dire au revoir ! Ça se fait pas ! –Mais… c’est le vent ! Il n’arrêtait pas de jouer avec mon corps ! –Turlututu ! Ah ! Non ! Pas de ça ! C’est…

  • Nouvelles

    PADOUE LA NAISSANCE D’UN AMOUR

    Temps de lecture : 4 minutes Par une soirée ardente, mon cœur fou battait la chamade près de Louis. Et dans l’or du soir naissant, mes yeux brillaient, sous les derniers rayons du soleil couchant, comme les huit dômes byzantins de Saint Antoine de Padoue, sur un ciel zébré par les derniers vols de martinets. Dans la chaleur de nos corps rapprochés, nous nous étions isolés sur le balcon encore chaud. Face à la basilique, sur le toit de fortune de cette bâtisse bourgeoise transformée en hôpital militaire, nos mains fines et enlacées, irradiaient notre amour bien au-delà des frontières italiennes. Bien loin des combats, des éclats d’obus, des dégâts des…

  • Nouvelles

    Quand le plaisir vire au déplaisir….

    Temps de lecture : 4 minutes Raymond, bien portant de sa personne, humoriste, mélomane dont la réputation n’est plus à faire, même hors des frontières, peaufine les dernières préparations de son entrée en scène. Il est arrivé quelques heures plus tôt, à la comédie des 3 Bornes, sans les dépasser, dans son mythique costume bleu ciel, enveloppant et révélant sa nature de bon vivant. D’ailleurs, il a la banane rien qu’à voir son sourire et ses yeux pétillants. Sa mèche corbeau tressaute aux rythmes de ses pas et d’un geste devenu machinal, vire en arrière cette rebelle en un tour de main. Il se dirige vers la scène au son des…

  • Nouvelles

    Livre , Libri

    Temps de lecture : 3 minutes Des vaguelettes, des courbes, des traits, filent et viennent rider la surface lisse de l’immaculé papier. Ma main légère et ferme entraine leurs montées et descentes vers un horizon paré à être dévoilé. Au commencement, je prends le risque de confier sur la feuille vierge une partie de moi-même. Puis la pointe de crayon suspendue, mon regard glisse. Aimanté, il se pose sur ce merveilleux objet appelé LIVRE ou libri. Il est là, patient tel un cadeau en offrande disposé à être dévoré, absorbé, lu et relu. C’est mon graal, mon inspiration, il trace mon chemin et ouvre ma voie d’écriture. Mes yeux amoureux se…

  • Nouvelles

    LEON

    Temps de lecture : 4 minutes Son pas énergique, sa belle foulée parée de chaussures cirées se remarquèrent. Sous le soleil de juillet, Léon, vingt-quatre printemps, attaqua la grande traversée de Beaufay, son village natal. De chaque côté de la rue principale, le marché du samedi s’animait de jupes longues,  paniers d’osier, de sabots piétinant le sol devant les étals colorés de fruits, légumes et volailles caquetantes. De grande taille et bien bâtit, d’une musculature travaillée par les travaux des champs, Léon surprenait, sapé comme jamais, sous le regard des villageois venus faire leurs emplettes. En effet, son habit de belle coupure, pantalon et veste de drap bleu-nuit sublimaient le hale…

  • Nouvelles

    L’imprudence de Mowgli

    Temps de lecture : 4 minutes                 En ces jours-là, Mowgli, lassé de l’apprentissage de Baloo, décampa en direction du point d’eau des éléphants. Hâte de revoir son ami Hathi,  il avait une idée bien en tête. Ecrasant les grandes fougères, il ruminait sa colère. -Ce gros balourd de Baloo me fracasse comme une noix sur la tête. Puis le singeant, il continua son monologue : -Répète après moi ! Allez répète encore ! Pète toi-même ! Pss ! Tirant la langue, un serpent siffla à son passage. -Moi je veux jouer avec Bandar-junior ! Et voir les grands pieds debout, comme moi ! Na !              …

  • Nouvelles

    Mozg

    Temps de lecture : 4 minutes                 Cela faisait maintenant une course complète de soleil, que Mozg, le jeune mage avait commencé ce périple accompagné de son fidèle alezan noir. Au loin s’étendait la plaine d’Holcomb, paisible, verdoyante. Ses yeux d’un bleu perçant suivaient la vague ondulante des premiers blés. Le calme avant la tempête.                  D’un rapide coup d’œil à l’intérieur de son poignet, le liquide jaune de son mana avait atteint la moitié de sa jauge. Il redoutait le combat à venir avec Korova la sorcière. Il serait décisif pour sa survie, celles des mages…

  • Nouvelles

    L’hermine et le Faucon, ennemis ou amis

    Temps de lecture : 4 minutes                    Ses pas lourds écrasaient la neige comme une masse aplatissant toute vie animale sur son passage. Son piège avait-il fonctionné ? Il n’en doutait pas une seconde. Des années de traque et de braconnage l’avaient aguerri sur ses pratiques barbares. Il se délectait de voir à sa merci ses fragiles proies dont il abrégeait la vie sans aucun remords. Le charnier de quelques animaux sauvages enterrés sous une butte enneigée avait fait son œuvre, attirant dans le piège à demi-enfoui une boule de fourrure blanche. Un bout de queue noire en dépassait. Elle était là poussant…